Sophrologue, Relaxologue

Sevrage tabac sous Hypnose

Gestion du poids sous hypnose

© 2017 par Ludmilla Fachaux.

Résidence des Terrasses

Bâtiment les Pins

10 rue de la Pailhouse

07200 Aubenas

 

Blog

tabac à rouler, alternative au paquet à 10€ ?

July 9, 2017

Tabac à rouler :

Moins nocif qu’une cigarette classique ?

 

Selon H.E.L.P., « la nocivité du tabac à rouler est supérieure à celle de la cigarette. Le rendement en nicotine, goudrons et monoxyde de carbone au cours de la combustion est 3 à 6 fois supérieur par rapport à celui des cigarettes »

 

"Le tabac à rouler émet cinq à six fois plus de particules fines cancérogènes que le tabac ordinaire", indique le Professeur Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris. "C'est beaucoup plus toxique, beaucoup moins cher et c'est un produit utilisé principalement par les jeunes".

 

Avec la crise, et l'annonce du paquet à 10€, de plus en plus de fumeurs se tournent vers le tabac à rouler. 

 

 

Selon une enquête de la Fondation contre le Cancer, 35 % des fumeurs semblent en 2016 opter pour le tabac à rouler, contre 25 % en 2015.Le tabac à rouler peut être considéré comme une alternative moins chère aux cigarettes industrielles, une cigarette roulée coûte 3 à 4 fois moins cher. En plus du facteur « prix », de fausses idées viennent alimenter le côté attractif du tabac à rouler : il serait moins toxique, plus naturel, dénué d’additifs… Tout cela est pourtant faux !

 

- La quantité de nicotine, de goudron et de carbone qu’inhale un fumeur avec une cigarette roulée à la main est 3 à 6 fois plus importante par rapport aux cigarettes industrielles et dégage davantage de CO2. Ce chiffre varie en fonction du type de tabac, du papier à cigarette et de la façon dont la cigarette a été roulée.

 

SELON LE MENSUEL « 60 millions de consommateurs », le tabac à rouler est plus nocif pour la santé que les cigarettes. Le magazine, qui a fait tester dix marques de tabac en laboratoire, constate que les teneurs en goudrons et en nicotine affichées sur les paquets sont « largement sous-estimées ». Les mesures prises, par exemple, sur le tabac Gauloises ou Old Holborn montrent que ces tabacs contiennent en fait « trois à six fois plus de goudrons » que la cigarette en paquet : entre 36 mg et 68,8 mg par cigarette roulée à la main contre 12 mg par cigarette classique.

 

Ces résultats montrent que la valeur limite des 10 mg de goudrons libérés (ISO 3308) par cigarette se consumant de façon standard est largement dépassée avec le tabac à rouler.

Si ce tabac à rouler était pré-roulé, et vendu sous forme de cigarettes il serait aussitôt interdit dans tous les pays européens du fait de sa trop grande toxicité.

 

- Depuis une dizaine d'années, à cause de l'augmentation du prix des cigarettes, le tabac à rouler est revenu en force chez les jeunes. Entre 2008 et 2016, les ventes ont doublé en France.

Il en est de même pour le cancer du poumon …  Le tabagisme est responsable de 80 % à 90 % des cas de cancer du poumon. Et ce cancer connaît, comme par hasard, une augmentation fulgurante dans la tranche des 30-35 ans ☹

 

- On sait que la fumée provenant d’une cigarette classique contient pas moins de 4600 substances chimiques dont 40 sont cancérigènes. Le tabac à rouler est une préparation spécifique comportant au même titre que les cigarettes classiques beaucoup de produits chimiques, auxquels s’ajoutent en plus, des substances toxiques destinées à éviter que le tabac ne sèche trop vite, ne moisisse ou ne s’agglutine.

 

- La combustion des cigarettes roulées est plus chaude. Même si le tabac est tassé dans la cigarette, il y aura toujours plus d’air entre les fibres, ce qui attise la combustion. Par cette chaleur plus élevée, les substances toxiques se libèrent avec plus de force et pénètrent plus profondément dans les voies respiratoires.

 

- Les cigarettes roulées s’éteignant plus vite, il y a de ce fait davantage de combustion incomplète. Ce phénomène génère beaucoup plus de goudrons cancérigènes et d’émissions toxiques.

 

-  La combustion du papier joue aussi un rôle dans le degré de nocivité de la cigarette roulée (le traitement du papier le rendant d’autre part lui-même nocif) : les cigarettes roulées avec du papier plus épais distillent plus de goudrons que celles roulées avec un papier fin.

 

Fumer des cigarettes préparées avec du tabac à rouler n’est donc pas une alternative moins nuisible à la cigarette : c’est encore plus mauvais pour la santé.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Une pub provocatrice de Médecins du monde dénonce les prix des médicaments

June 14, 2017

1/1
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon